Mes Parcelles, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Mes parcelles > Les actualités > Environnement. La certification environnementale des exploitations viticoles est en plein essor

Environnement. La certification environnementale des exploitations viticoles est en plein essor

Flux RSSImprimer la page

La certification environnementale de son exploitation, c’est un gage de traçabilité, de respect de différents cahiers des charges et d’efficacité auprès de ses clients.

Certifier son exploitation en toute sérénité

La démarche de certification environnementale comporte trois niveaux.

Le niveau 1 correspond au respect de la règlementation environnementale (équivalent à la conditionnalité PAC). Le niveau 2 valorise l’adoption de pratiques à faible impact environnemental. Des démarches existantes ont été reconnues de niveau 2 : Terra Vitis Loire, Agriconfiance de la Cave Robert et Marcel, par exemple. Haute Valeur Environnementale (HVE) est le niveau 3 de la certification environnementale.  C’est une certification d’État dont la particularité est de s’intéresser à l’intégralité de l’exploitation toutes productions confondues. Quatre modules sont à valider sur les thématiques : biodiversité,  fertilisation,  protection phytosanitaire et irrigation (pour les exploitations concernées).

Quelle que soit la démarche choisie, une bonne traçabilité de ses pratiques est indispensable pour le bon respect des différents cahiers des charges. Pour gagner en sérénité et en efficacité, l’utilisation d’un outil informatique se révèle rapidement indispensable.

Faciliter la certification HVE de son exploitation

Des viticulteurs certifiés HVE ont fait le choix d’adopter l’outil développé par la Chambre d’agriculture : Mes p@rcelles. La cartographie du vignoble permet de vérifier ses surfaces et de comptabiliser les éléments paysagers (haies, arbres…) nécessaires à la validation du module biodiversité. La base de données phytosanitaires, mise à jour toutes les semaines, et des alertes automatiques assurent à l’utilisateur d’utiliser les produits dans les conditions prévues par leurs autorisations de mise sur le marché : dose homologuée, délai de réentrée, délai avant récolte…. Dans la certification HVE, le calcul des Indices de Fréquence de Traitement est nécessaire, ce que Mes p@rcelles réalise automatiquement ; d’où un gain de temps appréciable.

En plus de la traçabilité complète des traitements phytosanitaires, toutes les autres interventions à la parcelle peuvent être enregistrées, notamment la fertilisation. Un paramétrage agronomique régional permet d’établir un prévisionnel de fertilisation azotée et de vérifier les indicateurs azote de la directive nitrate (obligation du niveau 1). Une fois les données enregistrées, il est facile d’éditer différents documents réglementaires (registre phytosanitaire, plan de fumure prévisionnel…) demandés lors des audits HVE ou tout autres contrôles de l’administration.

Certification : Quelle que soit la démarche choisie, une bonne traçabilité de ses pratiques est indispensable pour le bon respect des différents cahiers des charges.

Contacts : Marie ESMILLER et Damien DUTERTRE, Chambre d'agriculture Pays de la Loire